Du miel, des abeilles et des maths (2/3)

Deuxième opus de notre article consacré à la production de miel par nos amies les abeilles, en mettant l’accent aujourd’hui sur un composant de la ruche absolument hallucinant qu’est l’alvéole. Si leur forme paraît banale au premier abord, il s’avère en réalité que ce composant est d’une complexité tout simplement fabuleuse. Laissez Bionnor, le spécialiste des dattes Bio, vous conter, dans les quelques lignes qui suivent, l’extraordinaire architecture des alvéoles.

La conception d’alvéoles

A la base, les abeilles construisent les alvéoles pour stocker le miel, le pollen et leurs « petits ». Elaborées sous forme de prismes, elles composent le gâteau de cire.

Le gâteau de cire est réalisé de 2 couches d’alvéoles, collées par leur base, qui est constituée de 3 faces. La partie supérieure d’une alvéole est un hexagone. En revanche, le fond de ces alvéoles n’a pas la forme d’un hexagone comme son haut, mais il est un assemblage surprenant de trois losanges (rhombe).

dattes bio algérie

Les abeilles entament d’ailleurs l’édification de l’alvéole par le fond, puis et remontent progressivement vers le haut en confectionnant les côtés des cylindres hexagonaux. Savantes et travailleuses, les abeilles détiennent un secret assez mystérieux, pour ne pas dire énigmatique.

Ce qui a le plus étonné les scientifiques, d’Aristote (4ème sièce avant JC) à Karihaloo (2013), c’est cette forme si étrange, si particulière, si précise des alvéoles (les parois inférieures mesurent, tenez-vous bien moins de 300 micromètres, soit 0.3 millimètres), par l’intervention de petites bêtes au talent insoupçonné.

La forme qui intrigue

La question est grande en effet : pourquoi une forme hexagonale ? Plusieurs grands scientifiques, et non des moindres, se sont penchés sur la question. Si certains ont avancé l’hypothèse de la pression des abeilles sur les parois (Bartholin), Darwin optait pour une modification « naturelle » d’une conception initialement circulaire, à cause de la chaleur : l’élasticité de la matière permettrait de changer la forme initiale, sur la base du phénomène de quadrature de cercle.

dattes qualité

D’autres, ont attribué cette forme au souci « d’économie » des abeilles. En effet, parmi les formes géométriques régulières permettant un pavage (carré triangle équilatérale et hexagone), l’hexagone serait le polygone régulier ayant le plus petit périmètre pour une même surface.

Quoi qu’il en soit, l’énigme des abeilles demeure.

To be continued…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *