Le diabète, mieux vaut prévenir qu’en souffrir (2/2)

Véritable fléau de nos sociétés modernes, le diabète avance à pas de géants en France et dans le monde (on estime à 300 millions en 2025 le nombre de diabétiques dans le monde, et à 3 millions en France la même année). Après avoir expliqué son origine et ses manifestations dans un premier billet, votre ami Bionoor, le spécialiste de la datte bio vous sert sur un plateau quelques conseils simples pour limiter le risque de développement de la maladie. Car si certains paramètres ne sont pas modifiables (hérédité), d’autres peuvent être améliorés ou ajustés, afin de ne pas favoriser le début des symptômes du diabète.

dattes bio

L’alimentation

Dans l’esprit de beaucoup, ce conseil sonne comme un pléonasme, mais peu encore l’appliquent, et d’aucuns connaissent le comment. Ainsi manger de manière équilibrée (comprenez : manger sain, varié et sans se priver totalement de petits plaisirs de temps en temps) est un des facteurs permettant de baisser le risque de diabète.

dattes algérie

Une alimentation saine, c’est aussi savoir écouter sa faim, afin de surveiller et ajuster ses apports en nourriture, et donc de limiter (voire baisser) la prise de poids. La faim (ou plus précisément les signaux de faim), c’est en réalité le langage de votre corps pour vous dire qu’il a besoin d’énergie. En prenant en compte intelligemment ces messages de votre organisme, vous pourrez garder une bonne hygiène de vie, et donc limiter l’apparition du diabète.

Les autres réflexes

Parmi les conseils des nutritionnistes, réduire les repas hors domicile. En effet, avec la sédentarisation des individus, le mode « snacking » s’est beaucoup développé, et avec lui une alimentation trop grasse et sucrée. Cuisiner à la maison, avec des produits sains et frais, de manière variée, est une des voies menant à la réduction du risque diabétique. Lorsque vous cuisinez justement, évitez l’excès de sel, cela joue négativement sur l’hypertension, un des acteurs de causalité du diabète de type 2.

datte bio

Avec cela, une hygiène de vie sans consommation de produits « dangereux »  tels que l’alcool ou le tabac est indispensable pour se préserver du diabète. Accompagnez, autant que possible, tout cela de séances de sport bien contrôlées et avec l’aval et les conseils de votre médecin. Les quantités et les fréquences de vos exercices ne s’inventent pas : ses recommandations seront précieuses.

dattes deglet nour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *