Comment devenir une entreprise cleen et green (partie 4)

One, two, three, … Forts ! Et nous voilà aujourd’hui à la quatrième étape de notre série d’articles sur comment devenir une entreprise cleen et green. Pour rappel, nous apportions dans cet ensemble d’articles quelques conseils utiles et simples à mettre en oeuvre pour rendre son business plus vert, plus éthique et plus responsable. Après avoir parlé de Marketing, de relation clients et de management, votre producteur officiel de dattes évoque aujourd’hui un aspect également très important pour l’entreprise : c’est le produit, et comment il impulse une dynamique extraordinaire pour un business. Eclairage.

Un produit à la hauteur de vos exigences

Si l’on est en projet de création d’entreprise, et que l’objectif est sincèrement de s’engager dans un process éthique et green, alors il est évident que le choix du produit ou service à vendre sera crucial dans votre démarche. En effet, il est difficilement concevable de mettre en place un green business tout en lançant des produits destinés à modifier génétiquement les fruits et légumes, ou en créant un service connu pour avoir un bilan carbone catastrophique (industries, etc…). Votre approche commerciale et marketing de départ doit donc être pensée dès le début pour savoir si votre produit ou service est dans le bon tempo, ou tout du moins si le service peut tendre, à court ou moyen terme, vers un esprit plus responsable. Le tout, vous l’aurez compris, est de ne pas vous fermer la route en proposant un produit/service aux antipodes du Green Spirit : et si en plus vous arrivez à offrir un produit qui change le monde positivement, c’est l’Amérique (pas celle de Trump).

Dernier point, et non des moindres : votre activité doit au maximum prendre en considération les différents aspects du Green Business, pour ne pas entrer dans une sorte de Green Washing (mettre en avant votre service/produit principal qui s’inscrit dans une démarche verte et négliger tout le reste, juste pour des questions d’image).

Un cas d’espèces : les dattes Bionoor

Il y a une quinzaine d’années, Bionoor devenait la première marque à obtenir le label Bio pour des dattes algériennes (deglet nour). Cet agrément marquait en réalité une étape importante dans le domaine de la production de dattes, car il démontrait une démarche globale de prise en compte des principes de l’agriculture biologique (vous pouvez lire cet article relativement complet sur les spécificités des dattes bio). De manière résumée, ces grands principes relèvent de la traçabilité des produits (Ecocert contrôle de près ce volet), absence d’OGM et de produit chimique dédié au traitement des plantations (insecticides, etc…), et du suivi de l’esprit bio (éthique et respect de l’éco-système).

Ainsi, le produit de départ était, par nature serions-nous tentés de dire, assez bien adapté à une démarche éthique. Le reste, c’est de la volonté. Trois fois rien quand on veut changer le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *