BIONOOR POUR L’ENVIRONNEMENT

Engagement de Bionoor pour l’environnement. //RSE et développement durable/éthique.

La compensation carbone pour les entreprises

Le protocole de Kyoto, pleinement entré en vigueur en 2005, a proposé aux pays économiquement forts, des objectifs obligatoires sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pour flexibiliser ces objectifs contraignants, les accords de Marrakech ont offert la possibilité aux entreprises de compenser leurs émissions de CO2 en participant à des campagnes de reforestation dans les pays du sud.

En plus des dattes, Bionoor plante des arbres en Afrique

C’est dans le cadre de cet objectif que Bionoor a débuté ses activités de plantation d’arbres en 2005. Aujourd’hui, plus de 30.000 arbres ont été plantés dans plusieurs Etats africains, notamment l’Algérie, le Sénégal, le Niger, le Congo et Madagascar.

Fort de cette expérience, Bionoor souhaite aujourd’hui poursuivre et développer son action dans d’autres pays africains comme le Maroc, la Tunisie, la Mauritanie et le Mali, avec l’aide de partenaires financiers.

Le programme de reforestation pédagogique de Bionoor

S’arrêter à la simple plantation d’arbres ne résout pas le problème initial. Pour Bionoor, cette action prend tout son sens si elle revêt une dimension pédagogique. Le but est d’obtenir un résultat qualitatif et pérenne. L’idée de Bionoor est de réaliser ces plantations avec les enfants, au sein même de leurs établissements scolaires. Cette approche permet de sensibiliser les générations futures sur les bonnes pratiques quand à la gestion de l’eau, la protection de l’écosystème, et la préservation de l’environnement, au travers de la plantation d’arbres. Avec cet apprentissage, Bionoor est convaincue que planter un arbre, c’est en réalité planter 1000 arbres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *