La viande Bio et le Halal, des vrais amis

La viande Bio Halal, comme toute idée novatrice et audacieuse, a mis du temps à s’installer dans les mœurs et à conquérir les palais (de votre bouche vous l’aurez compris). Pourtant, quand on se penche sur son origine, le constat est implacable : une viande Halal Bio est nettement plus saine qu’une viande issue d’un élevage industriel. Mais tout cela est normal, il n’y a rien de surprenant : le concept de Halal et la notion de Bio ont des dénominateurs communs. Tendre France, le pionnier en matière de viande bio Halal, vous en fait la démonstration : découverte des deux concepts et mise en équation des deux. Restez avec nous, il n’y aura pas que des mathématiques.

viande halal bio

Le traitement des animaux en Islam

L’Islam, étant une religion de miséricorde et de bienfaisance, appelle au bon comportement avec les créatures, et même avec les bêtes. En effet, l’éthique musulmane encourage ses fidèles à prendre soin des animaux, que ce soit pendant leur vie (bien les traiter, bien les nourrir, ne pas les violenter, ne pas les cloitrer jusqu’à leur mort etc…) ou au moment de les sacrifier (ne pas aiguiser le couteau devant l’animal, éviter de le sacrifier devant les autres bêtes, etc…). Plus encore, l’Islam incite les individus à manger ce qui est Halal (licite) et Tayyib (bon, sain). C’est ainsi une exhortation à consommer une nourriture liant les deux concepts (côté religieux et côté sanitaire).

Cette dimension met donc en évidence des points communs avec le concept de bio.

Le traitement des animaux et label Bio

viande bio et halal

Une bête, pour être considérée comme Bio, doit avoir été traitée selon des conditions bien précises :
– au niveau de son alimentation : la nourriture doit être composée de produits bio afin de lui garantir une bonne hygiène de vie.

– au niveau de ses soins : les bêtes doivent être traitées avec des procédés naturels (phyto et homéopathie), sauf nécessité extrême (lorsque les procédés naturels n’ont pas suffi, et dans la limite d’une à deux doses d’antibiotiques, à la différence des viandes non bio qui subissent des traitements préventifs à base d’antibiotiques).

– au niveau du sevrage : les petits doivent être allaités environ 3 mois au lait maternel

– au niveau du cadre de vie : les bêtes ont droit à des espaces vastes, où ils peuvent s’épanouir et jouir de la nature. Ils doivent vivre la majeure partie dans un cadre de plein air. Même en étable, des conditions doivent être respectées, en termes de confort, d’aération et de luminosité.
– au niveau de la traçabilité bien évidemment…

On remarque, à travers ce parallèle, que la viande Bio Halal est une tangente aux deux concepts, en matière de respect animal et de bien-être naturel.

Et toutes nos excuses pour les allusions géométriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *