Bionoor cultive son business entre la France et l’Algérie

Un article de Philippe Flamand [email protected]

 


Après quelques année dans la Finance à Londres, Hadj Khelil s’est reconverti en 2002 dans le négoce de dattes en revisitant les fondamentaux de ce business. Homme filière, il jette un pont entre la France et l’Algérie, créant deux société de part et d’autre de la Méditerranée. Avec la volonté de faire les meilleures produits en toute équité. « Nous ciblons le haut de gamme. Pour cela, nous avons été les premiers à être certifiés bio en Algérie pour nos dattes Deglet Nour (les doigts de lumière, en France), la variété reine » .

Continue reading