La datte Bio expliquée par Bionoor

Une datte bio, avant d’être proposée aux gourmands, doit suivre un certain protocole, pour rester dans la norme Bio. Car contrairement à des croyances populaires, toutes les dattes ne sont pas bio, bien au contraire. Bionoor, le spécialiste de la datte bio, vous emmène aujourd’hui au cœur de la Deglet Nour pour vous expliquer ses spécificités. Embarquement immédiat.

dattes bio

La réalité des dattes non bio

Bien souvent, les Deglet Nour sont traitées chimiquement à base d’insecticides, d’herbicides (pour les mauvaises herbes), et avec d’autres produits dits « préventifs », pour éviter toute prolifération d’insectes à l’intérieur de nos reines des sables. 

Pour les protéger des parasites et autres petites bêtes (petites chenilles par exemple), les palmiers sont traités par fumigation avec du Bromure de Méthyle, un gaz toxique nocif pour l’homme (irritations, troubles pulmonaires, etc…) comme pour la planète (gaz à effet de serre et destructeur de la couche d’ozone). Il arrive même, lorsque les criquets envahissent les palmeraies, d’asperger les dattiers par avion, afin de mettre fin aux nuisances de ces insectes. Pour la petite histoire, le Bromure de Méthyle a été interdit par le protocole de Montréal en 1987, mais certains pays ont refusé de signer la charte. En effet, il est un des produits les moins coûteux pour traiter les plantes et les protéger des insectes.

Parfois, le « traitement » va plus loin : les avancées scientifiques ont permis aujourd’hui de faire pousser des dattiers génétiquement (OGM) pour résister aux attaques de nos amis les insectes.

Malheureusement, beaucoup de dattes commercialisées sur le marché (en supermarchés, boucheries traditionnelles halal, épiceries orientales) sont produites selon ces procédés. On retrouve ces dattes, surtout durant le Ramadan, mais aussi pour Noël et Pâques dans les étales.

dattes

Autre contrainte d’ordre économique, la question du traitement par fumigation pour les dattes non bio, destinées à l’exportation. Cette technique est tout simplement obligatoire pour permettre aux dattes traditionnelles de quitter le territoire où elles ont été cultivées.

Le process de culture d’une datte bio :

Comme tout protocole d’agriculture biologique, la certification Bio pour les dattes doit respecter certaines règles :

1- Traçabilité de la graine de l’arbre au fruit :

Nous concernant, l’organisme EcoCert (qui délivre le label AB) peut vérifier chaque étape du processus de production du fruit, documents à l’appui. La transparence du début à la fin, afin de garantir aux consommateurs une Deglet Nour 100 % Bio.

2- Aucun produit chimique de traitement (insecticide, herbicide) et pas de modification génétique (OGM) :

Bien évidemment, puisque c’est le point névralgique du protocole Bio : ne pas traiter les fruits ou légumes, ni les plantations, avec des produits nuisibles à la nature (faune et flore). De même, la datte ni son arbre ne doivent être altérés au niveau génétique : ils doivent pousser et se développer de manière totalement saine et naturelle.

datte bio

3-Conforme à la philosophie du bio :

On fait référence ici aux grands principes du Bio, en matière d’éthique et de respect de l’éco-système. Cet esprit responsable se traduit par exemple par le refus d’une agriculture intensive, ou par la préservation des espèces végétales et animales lorsqu’elles sont menacées.

Pour nos dattes par exemple,  la protection contre les parasites et insectes se fera par des techniques plus artisanales, comme l’utilisation d’un filet anti-moustique, pour empêcher ces gourmandes bêtes de nous chiper nos Deglet Nour. Car le Bio, vous l’aurez compris, suppose un certain nombre de sacrifices d’ordre économique, pour permettre la préservation des espèces et de la terre. Mais ça en vaut la chandelle.

One comment

  1. Barak Allahou fikoum pour ce petit cours sur la deglet authentique.
    Je n’aurais pas imaginé un aussi grand nombre de produits chimiques sur les dattes.

Répondre à dalila Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *