Ce qu’il faut savoir avant de faire ses courses (1/2)

Au moment de faire les courses, c’est souvent le dilemme : entre ce qu’aiment les enfants, ce qui est sain et les contraintes de budget, le choix est difficile, et nécessairement, il y aura des sacrifices. Soyons honnêtes, on sait pertinemment que l’on ne pourra pas remplir notre caddie de produits bio : l’objectif de cet article est de vous orienter vers le meilleur compromis possible entre produits bio et produits non bio, sachant que certains fruits et légumes sont généralement plus traités que d’autres, et c’est sur ces produits précisément que le bio sera plus indispensable. Petit tour d’horizon.

deglet nour

Les produits bio en détail

En résumé, un produit bio est un produit issu d’une agriculture dénuée de produits chimiques ayant des effets nuisibles pour l’homme comme pour la terre. A partir du moment où un agriculteur respecte ce mode de production et/ou d’élevage, il est susceptible d’être certifié par un des grands organismes du Bio. Pour cela, les acteurs de la filière agricole (comme Bionoor pour les dattes d’Algérie) doivent bannir :

  • engrais chimique
  • pesticide et herbicide chimique
  • boue d’épuration
  • semence d’OGM

Pour les produits transformés, les éléments à prendre en considération :

  • Pas d’irradiation des aliments
  • Pas de colorant chimique
  • Absence d’additif chimique
  • Pas d’arôme artificiel
  • Absence d’agent de conservation chimique

Enfin, pour ceux qui sont dans l’élevage de bêtes Bio (comme Tendre France avec ses viandes Halal Bio), les exigences sont les suivantes :

– nourriture composée de produits bio
– procédés de soins naturels (sauf extrême nécessité, et de manière strictement limitée)
– sevrage maternel durant les premiers mois
– cadre de vie digne (vie en plein air, salubrité dans l’étable)
– traçabilité

dattes bio

Quelques orientations pour ses achats

Ainsi, pour vous faciliter la vie, il existe quelques solutions simples au moment de faire ses courses en magasin. La première chose, est de bannir les croyances infondées disant que certains pays en développement ne proposent que des produits bio, car ils ne sont même pas arrivés à l’ère de l’agriculture intensive, et que par conséquent ils n’utilisent que des
procédés. Erreur. Il est invraisemblable de retrouver dans son magasin des produits venant de l’autre bout du monde à moins d’un euro le kilo, et de croire qu’ils sont 100 % naturels.

dattes algérie
Autre réflexe, vérifier la présence de la mention « certifié par » ou « contrôlé par » sur l’emballage du produit, avec bien évidemment le nom de l’organisme de certification. Parfois, on peut trouver d’autres éléments d’information, mais tentez au moins de valider ces deux-là.
Maintenant un autre problème se pose, c’est celui des articles de magasin dont certains ingrédients seulement (minoritaires dans le produit) sont bio. A ce titre, la loi permet de mentionner seulement les ingrédients issu de l’agriculture biologique, mais le produit tout entier ne peut évidemment pas être certifié Bio.
Dans un prochain article, nous verrons que certains fruits et légumes sont généralement plus traités que d’autres, et nous vous dresserons une liste indicative de produits à privilégier en Bio, et une autre moins « impérative » sur des produits généralement moins traités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *