Comment devenir une entreprise green et cleen ? (partie 3)

Dans le monde de l’entreprise, il est important (et parfois vital) de pouvoir travailler de manière éthique et durable, et cela ne sera que profitable à votre entité. Dans la manière de manager, de communiquer, de produire, d’échanger, de négocier, de vendre,… chaque entreprise doit mettre les valeurs d’éthique et de transparence au premier plan, afin de créer un formidable esprit responsable. Pour vous aider dans cette noble entreprise, votre partenaire spécialiste de la datte fraîche et bio Bionoor vous apporte quelques conseils et recommandations par corps de métiers. Aujourd’hui, pour ce 3ème billet de la série, nous allons parler Management. Of course.

dattes

Manager de manière éthique : le traitement des employés

La question est particulièrement dense et complexe, mais certaines règles d’ordre général peuvent être exposées à titre d’orientation. Par exemple, un bon manager soucieux de l’aspect éthique de son entreprise, refusera par exemple de faire travailler certains employés « au noir », ou de les payer de manière insuffisante. Citer ce type de situation n’est pas anodin, et les cas ne sont pas isolés.

De même, il n’est pas rare de trouver des managers faire travailler leurs employés durant un nombre d’heures inhumain, faisant fi de sa santé ou de ses obligations annexes (vie de famille, …). Certains domaines d’activité sont malheureusement coutumiers du fait, même si le problème  se retrouve un peu partout malheureusement. Egalement à montrer du doigt, la mise sous pression des employés, pour atteindre des objectifs pas toujours réalistes, ou simplement pour faire face à un imprévu (compenser la présence d’un salarié parti en congé, mais sans le remplacer).

dattes-fraiches

Manager de manière éthique : le cadre de travail

Le manager impliqué dans un processus d’éthique au travail tient compte du cadre de ses salariés. Dans le cas d’un travail physique ou harassant, il prend le soin d’organiser un turn over de manière à ce que ce ne soit pas toujours les mêmes qui « trinquent », et de manière à conserver la même implication chez tous les salariés.

Autre mesure à prendre en compte, l’investissement matériel pour suppléer les humains dans des tâches particulièrement difficiles. Dans ce cas, l’investissement peut avoir des bénéfices en matière de santé sur les salariés immenses. L’objectif étant de pouvoir soulager d’une part les employés, mais aussi de pouvoir les placer dans des postes plus stratégiques, de veille, de contrôle, ou autres.

Enfin, pour clôturer cette liste de conseils non exhaustive, il est à signaler que le manager « green » forme régulièrement ses salariés aux évolutions de leurs emplois, et de manière générale aux évolutions de l’environnement (internet, anglais, etc…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *