La compensation Carbone: to be or not to bio

Il y a quelques semaines nous vous parlions de reforestation et de plantation d’arbres en Afrique. Cette semaine nous vous parlons de compensation carbone destinée aux entreprises et aux particuliers.

Si les incitations à destination des entreprises à rendre leur business plus « vert » ne manquent pas, il ne faut pas être dupe pour autant : toutes les entreprises ne franchiront pas le cap du Green-Business. Au mieux, quelques actions éparses allant dans le sens d’un développement durable, mais rarement une démarche de fond vers une réelle stratégie verte. Pour ces entreprises-là, une autre solution de secours existe, permettant de compenser a posteriori les émissions de CO2 : c’est la compensation carbone.

Pour mieux décrypter ce concept en plein essor, les conseils de Hadj Khelil, expert en Green-Business et directeur de Bionoor.

Le principe de la compensation carbone

La compensation carbone consiste, comme son nom l’indique, à compenser son émission de CO2 via le paiement d’une redevance (environ 10 € la tonne de CO2). Comme nous le verrons plus tard, il existe deux types de compensation carbone : une volontaire et une obligatoire.

Mais techniquement, comme cela se passe de manière concrète ? Le procédé est assez simple : l’entreprise en question contactera une société spécialisée dans ce domaine (une trentaine existe actuellement) et lui soumettra sa requête. La société auditrice se rendra alors chez l’entreprise cliente afin de réaliser un diagnostic de sa quantité de CO2 émise. Une fois le calcul effectué et la quantité déterminée, l’entreprise paiera sa compensation carbone matérialisée sous forme de certificat Onusien (ce processus est en effet bien cadré par l’ONU), en congruence avec la quantité qu’elle émet.

Les deux versants de la compensation carbone

Comme nous l’avons mentionné plus haut, il existe une compensation obligatoire et une autre volontaire (ou facultative).

La compensation carbone obligatoire a été ratifiée par le protocole de Kyoto en 1997, protocole signé par plus de 170 pays à travers le monde et visant à limiter la pollution de la planète, notamment en limitant les gaz à effets de serre. A l’issue de cette rencontre internationale, la compensation carbone a été rendue obligatoire à certains secteurs industriels tels de l’automobile ou l’industrie du papier, quand d’autres pouvaient y participer sur la base du volontariat. Concernant le volet volontaire de ce concept, il est intéressant de souligner que peuvent s’impliquer des entreprises certes, mais aussi des particuliers. Cet engagement citoyen individuel se traduit par un calcul des émissions de CO2 que tout un chacun peut effectuer grâce à un calculateur carbone. Seront ainsi prises en compte les consommations quotidiennes de vous et de votre famille (consommation annuelle de gaz et d’électricité, essence pour votre voiture,…), et vous saurez ensuite combien vous devez payer pour compenser votre émission de CO2.

Fallait y (com)penser !

Reforestation et plantations d’arbres en Afrique : tout un programme

Un célèbre proverbe africain nous apprend qu’une forêt qui pousse fera toujours moins de bruit qu’un arbre qui s’écroule. En effet, nombre d’actions, de combats et de luttes sont menés à travers le monde sans que l’on en entende parler, sans la moindre médiatisation, d’aucuns diraient dans l’indifférence la plus totale. Pourtant chaque année, des femmes, des hommes, des enfants, des associations, des groupes, vous, moi, le voisin, bref, des gens du commun se rencontrent, réfléchissent, s’organisent, et s’activent pour réaliser un projet hors du commun : rendre le monde meilleur.

L’objectif est énorme, mais aussi pluriel. Chacun selon ses compétences et ses capacités, peut participer à ce noble but. Chacun, selon ce qui le passionne et le sublime, pourra donner à la Terre un peu de lui-même.

Chez Bionoor par exemple, le combat se réalisera en plantant des arbres en Afrique. L’arbre comme point de départ de la préservation de son environnement. Décryptage d’un projet exceptionnel par Hadj Khelil, PDG de Bionoor.

Reforestation : un constat

Aujourd’hui dans le monde, ce sont plus de 9 500 000 hectares de forêts qui sont rayés de la carte chaque année, soit l’équivalent du quart de la France. Un constat terrible, qui malheureusement en appelle d’autres. Chaque minute, l’équivalent de 18 terrains de football disparaissent et laissent place à une déforestation rampante. Et l’impact sur l’écosystème est réel : menace sur des milliers d’espèces animales et végétales et à l’origine de 20 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, la déforestation a aussi des conséquences terribles sur les populations humaines. Ainsi, des centaines de millions d’individus voient leur cadre de vie détruit à cause de ce fléau.

En clair, cette destruction préméditée conduit à une désertification de certains espaces et menace ainsi les équilibres climatiques mondiaux. De même, elle agit de manière néfaste sur les conditions de vie dans les bassins forestiers et la biodiversité.

Reforestation : un combat

C’est à travers des situations aussi dramatiques et des constats aussi consternants qu’une prise de conscience prend forme depuis plusieurs années, relayés par des grands acteurs tels que Nicolas Hulot, ou des associations comme Green Peace ou WWF. Une prise de conscience qui se traduit également par des actions concrètes, chacun selon ses capacités et ses compétences. Nous, chez Bionoor, nous avons entamé il y a quelques années un vaste programme de plantations d’arbres en Afrique (Algérie, Congo, Mali, Madagascar, Niger, Sénégal) auprès des enfants. Ce programme de reforestation pédagogique se fait en partenariat avec des écoles locales, permettant à ces dernières de sensibiliser les élèves de manière ludique à la problématique des phénomènes de déforestation. Et, à notre humble niveau, nous participons à ce challenge hors du commun.

Et quelques bonnes nouvelles se dessinent à l’horizon.
Car même si les chiffres sur la déforestation demeurent très inquiétants au niveau mondial, on observe :

– un certain ralentissement dans la suppression des forêts : de 16 Millions d’hectares détruits par an dans les années 90, nous sommes passés à 13 Millions par an 20 années plus tard.

– un phénomène de reboisement et d’expansion naturelle des forêts

Oui, les déforestations se ralentissent et des arbres sont plantés. En espérant que cette fois, ce seront les seconds cités qui feront le plus de bruit.

Comment acheter un arbre chez Bionoor et ainsi compenser votre émission de carbone.

Crédit photo : https://protectandrespecttheworld.wordpress.com 

Des solutions et une approche originale pour les particuliers

Nous ne sommes pas une association humanitaire, pour lesquelles nous avons d’ailleurs souvent du respect. Nous sommes une entreprise dont l’objectif :

  • Rang 1 : Démontrer que l’on peut créer de la valeur à un endroit sans forcement en détruire ailleurs.
  • Rang N+1 : Si c’est vrai au rang 1, Supposons que c’est vrai au rang N, démontrons que cela est généralisable et que la mécanique Economique peut être mobilisée au service d’un développent harmonieux et durable.

Ce raisonnement n’est qu’une « imparfaite » illustration quantitative d’une démarche qui se veut infiniment plus qualitative.
Ce qui nous intéresse au plus profond c’est de savoir jusqu’à quel point la création de richesse peut être éthique ?
DONC, vous voulez savoir comment on peut régler la majorité des problèmes environnementaux d’ici 25 ans ? Simplement et pour (relativement) pas cher ?
L’EDUCATION : Je parie que si on met l’écologie coefficient 12 au bac partout, le problème de l’environnement se sera éteint dans 25 ans.

 

Nos solutions pour les entreprises

 

  • Un calcul qui vous permet d’estimer combien le nombre d’arbre qui correspond à votre empreinte carbone.
  • Le calcul de votre bilan carbone par la méthodologie ADEME si vous voulez plus de précision.
  • Des préconisations pour progresser sur demande.
  • Une manière de compenser originale, innovante, visible, efficace.
    • Originale : nous allons planter les arbres nous-mêmes dans des écoles sélectionnées dans 5 pays d’Afrique !
    • Innovante : voir compensation structurée.
    • Libre : Vous pouvez choisir de nous confier la plantation de vos arbres ou de le faire vous-même.
    • Visible : Des vidéos/reportages photos (utilisables par nos clients) sont réalisés à chaque campagne. Des outils de communication sur mesure peuvent être produits assez facilement pour matérialiser vos actions (auprès des donneurs d’ordre) sur le terrain.
    • Efficace : Planter des arbres en soi ne résoudra pas le problème. En revanche planter dans le cadre d’un programme de reforestation pédagogique, en sensibilisant les enfants un par un, en leur confiant le soin de chaque plant produit des résultats extraordinaires[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=aCDjYEcVmrQ[/youtube]

 

 

Nous observons qu’en grandissant les reproduisent l’acte de plantation et sensibilisent leur familles, amis et pourquoi pas leurs enfants… Par ailleurs l’entretien que doit fournir l’enfant le sensibilise au respect de l’eau et donc de l’environnement en général. C’est pourquoi nous disons que planter un arbre dans ces conditions équivaut à en planter mille !

Notre approche pour les entreprises

 

 

 

On se trompe de cible :

Oui, la technologie éolienne se développe et devient très prometteuse. Effectivement les sciences solaires ont significativement progressées ces dix dernières années. Il est en outre incontestable que tous les savoirs faire autour de la production d’énergie biologique sont entrés dans une nouvelle dimension. Mais ils ne traitent que de la périphérie de la problématique.

 

 

Plantons des arbres alors ? Cette solution, bien que séduisante, ne résout pas non plus fondamentalement le problème.

 

Plus on y pense, plus on travaille sur le terrain et plus il apparait que les solutions viendront de la sensibilisation :

 

Planter un champ d’éolienne dans le désert ne résout souvent pas les problèmes de ses habitants.

 

En revanche, éduquer les gens (le plus souvent en première ligne des changements climatiques) aux enjeux de l’environnement, c’est d’abord un acte de foi dans ces gens et dans leur capacité à comprendre et à réfléchir…Et pourquoi pas à trouver des solutions !

Entreprises : Pourquoi compenser (et avec Bionoor) ?

 

 

 

  • Economisez : Compenser passe par une étape préliminaire qui est l’évaluation de votre empreinte carbone. Ce calcul permet dans un premier temps d’identifier les postes les plus consommateurs en énergie. Nous pouvons suite à une étude plus poussée faire des préconisations, souvent simples, qui peuvent vous permettre de faire de réelles économies.
  • Améliorez votre image : si nous jugeons que votre démarche est conforme à notre éthique nous pouvons réaliser de petites vidéos sur mesure pour matérialiser votre action à destination de vos clients
  • Fédérez : C’est aussi une opportunité pour fédérer votre équipe ou votre entreprise autour d’un projet au cœur des préoccupations d’une grande majorité des gens.
  • Distinguez- vous : La démarche développement durable devient un critère de sélection majeur dans tous les appels d’offre Publics. Compenser devient tacitement obligatoire. Nous vous proposons de le faire d’une manière originale et efficace (faire un lien avec une approche et des solutions originales).

 

 

 

 

N’hésitez pas à nous contacter si vous aviez besoin d’informations supplémentaires.

Particuliers : Pourquoi compenser (et avec Bionoor) ?

 

 

 

  • Economisez : Compenser passe par une étape préliminaire qui est l’évaluation de votre empreinte carbone.

Ce calcul permet dans un premier temps d’identifier les postes les plus consommateurs en énergie. Nous pouvons suite à une étude plus poussée faire des préconisations, souvent simples, qui peuvent vous permettre de faire de réelles économies.

 

  • Apprenez : Vous apprendrez par exemple que consommez de la volaille émet 12 fois moins de co2 que la viande rouge.

 

 

  • Eduquez : Cette application permet, d’une estimation sur l’autre (en utilisant votre historique) d’éduquer vos enfants et tout votre entourage à des pratiques écologiques simples mais qui conjuguées les une aux autres permettent d’avoir un véritable impact sur votre empreinte carbone.

 

 

  • Agissez : Cette application permet d’estimer le nombre d’arbres qui compenseront votre empreinte carbone. Vous pouvez les planter vous-même ou de nous confier ce travail (voir nos solutions et faire un lien avec la boutique pour planter les arbres).

Des solutions et une approche originale pour les entreprises

 

Nous ne sommes pas une association humanitaire, pour lesquelles nous avons d’ailleurs souvent du respect. Nous sommes une entreprise dont l’objectif :
• Rang 1 : Démontrer que l’on peut créer de la valeur à un endroit sans forcement en détruire ailleurs.
• Rang N+1 : Si c’est vrai au rang 1, Supposons que c’est vrai au rang N, démontrons que cela est généralisable et que la mécanique Economique peut être mobilisée au service d’un développent harmonieux et durable

Ce raisonnement n’est qu’une « imparfaite »illustration quantitative d’une démarche qui se veut infiniment plus qualitative.
Ce qui nous intéresse au plus profond c’est de savoir jusqu’à quel point la création de richesse peut être éthique ?
DONC, vous voulez savoir comment on peut régler la majorité des problèmes environnementaux d’ici 25 ans ? Simplement et pour (relativement) pas cher ?

L’EDUCATION : Je parie que si on met l’écologie coefficient 12 au bac partout, le problème de l’environnement se sera éteint dans 25 ans.

Notre approche       Nos solutions