Bionoor au Bourget : parce que Amatullah le vaut bien

Le début d’un partenariat

logo AmatullahComme certains d’entre nos lecteurs le savent – presque tous – Bionoor est une société qui exporte des dattes bio certifiées AB depuis des exploitations soigneusement sélectionnées en Algérie.
C’est cette fibre dattière que l’association Amatullah a sollicité en mars dernier en vue du RAMF Continue reading

« Planter 1000 arbres en Algérie » : une campagne réussie !

Cette première semaine d’avril a été l’occasion de « Planter 1000 arbres en Algérie » grâce à vos achats sur la page consacrée du site. Alors que notre responsable Hadj Khelil a quitté les régions concernées pour se consacrer aux activités algéroises de l’entreprise, l’heure est sans doute venue de faire un premier bilan.

"Planter 1000 arbre en Algérie"

Le compte y est !

L’opération ne s’est bien entendu pas faite en une semaine. Il aura fallu un travail préalable et déjà quelques arbres plantés, toujours avec nos partenaires locaux.
A Taghit, près de Bechar dans la Saoura (sud-ouest algérien), Bionoor a replanté 100 arbres. Ces 100 arbres correspondent aux 10% qui n’ont pas « pris » après la campagne de plantation de 1000 arbres de l’an dernier.
A Beni Abbès, toujours dans la région de Bechar, 700 autres arbres ont trouvé leur place dans de nouvelles écoles.
Enfin, près de 200 arbres ont été donnés à des agriculteurs en difficulté face à un Sahara qui ne cesse d’avancer. Leurs exploitations sont comme des oasis agricoles, à préserver au maximum. Nous avons estimé que leur vocation, comme la nôtre, consiste à reverdir le désert pour mieux lutter contre son avancée.

Le sourire des enfants

Et de tout ce travail, possible grâce à vous, ce que nous retenons, c’est le sourire des enfants… »Avec bientôt 10 ans de métier, je continue de trouver l’enthousiasme des enfants extraordinaire. Ça procure un an de carburant supplémentaire. Et c’est ce qui nous conforte dans l’idée que c’est là la meilleure solution pour compenser son carbone », raconte Hadj Khelil.
Une anecdote ? ce petit garçon qui en le voyant avec l’équipe arriver dans son école s’adresse à eux d’un ton très assuré : « Pour les arbres, ne vous inquiétez pas. On s’en occupe ». Un tel sens de la responsabilité ne peut qu’interpeller.
Comme chaque année, chaque arbre a été attribué à un groupe d’enfants qui sont systématiquement sensibilisés à ses besoins et aux problématiques environnementales. En tout après cette campagne, ce sont 5000 personnes sensibilisées de plus…et combien demain !

Notre pari : l’enfant et son éducation

En choisissant de s’orienter dans la compensation carbone en 2005, Bionoor a fait le pari d’un monde moins riche en CO2…et plus riche en arbres. Mais aussi plus riche en éducation !
Car là est la différence…ne pas planter pour planter.
Dans les régions désertiques, telles que la Saoura où Bionoor était il y a quelques jours(*), la beauté des paysages dunaires n’enlève rien à une vérité : les arbres sont une chance. Plus qu’un symbole de vie, nous en faisons le coeur de programmes dont nous espérons qu’ils feront des générations conscientes de l’importance de la vie en harmonie avec son environnement.
Ce petit garçon rencontré dans une cour d’école est déjà en quelque sorte, sans le savoir, éco-responsable.

 

(*)et reste encore de par le suivi qui est opéré avec nos partenaires locaux.

 

Hadj Khelil parle de Bionoor sur BFM

"Chronique mensuelle de Hadj Khelil sur BFM Business"

Sous le signe du Bio et du commerce équitable

« J’ai pu à l’occasion de cette chronique présenter Bionoor à l’héritier de l’inventeur de la machine à expresso et président d’illycaffè, marque reconnue comme celle du plus grand café du monde.

Andra Illy a pu constaté que nous avions des affinités en terme de valeurs, dans la mesure où illycaffè a des engagements rigoureux concernant la durabilité économique, sociale et environnementale, qu’il considère fondamental pour ses partenaires et ses clients.
illycaffè est d’ailleurs la première marque disposant d’un cycle de développement durable certifié.

Malgré mes 10 années d’entreprise durable et responsable avec Bionoor, je suis impressionné de voir un homologue, certes plus gros et plus expérimenté, aussi profondément ancrée dans ces valeurs. On est loin du green washing que j’ai l’habitude de croiser dans notre domaine. illycaffè est donc un véritable modèle pour moi en tant qu’organisation…ma mission étant de faire de 250 ans depuis lesquels ma famille cultive la terre et plante des arbres une entreprise forte au service du maximum du consommateurs et de la planète.

Bonnes pratiques et histoires d’entreprises

Ma philosophie est effectivement que dans les domaines du bio et de l’équitable, il y a du travail pour tout le monde ! Je ne vois sur ce marché aucun concurrent, mais des homologues, ayant les mêmes objectifs.
J’ai vu sur le site internet d’illycaffè différents programmes comme celui visant à économiser l’eau des producteurs associés au Brésil ou celui des Illy Brazil awards…ce dernier me donne des idées pour valoriser les bonnes pratiques des producteurs bio et équitables.

Comme pour Andrea Illy, chez Bionoor, nous travaillons avec en ligne de mire systématique la satisfaction du consommateur et l’assurance pour ce dernier d’acheter une marque honorable.
Des échanges sont donc possibles selon Andrea lui-même. D’autant que nous nous rejoignons également en terme de produits proposés avec le thé, et bientôt le chocolat.

La magie des dattes et du thé

Un sujet intéressant aujourd’hui à aborder est celui de la production de dattes, car nous sommes en plein dans le début de la période de récolte. En effet, le palmier dattier tient une place particulière parmi toutes les essences que nous plantons au cours de l’année…quasiment des centaines de milliers !
Au coeur de l’histoire de notre entreprise, cet arbre est de ceux qui relèvent de la passion de notre métier de planteur. Il est l’un des plus complexes à cultiver, et nécessite un temps particulier. Chaque arbre doit être fécondé un à un. Et au moment de la récolte, qui dure trois à six semaines, il règne la même magie. Celle de la découverte de régimes, descendus en ce moment-même un à un, qui ne sont certes pas homogènes, mais dont on prévoit cette année un très bon millésime.

Parmi nos axes de développement et grands points communs avec illycaffè : le thé.
Bionoor s’est en effet récemment associé à des producteurs sri-lankais afin d’en réintroduire la culture dans certaines zones sur place. Là encore, on est dans une production qui relève de la passion. J’apprécie beaucoup les discussions que je peux avoir avec ces interlocuteurs au savoir-faire ancestral et à l’humilité sans faille, de même que les senteurs qui vous envahissent au coeur de ces cultures. Ce pays vous attrape et vous n’avez plus envie d’en repartir ! Les alchimistes existent et j’en ai rencontrés…autant que j’ai découvert leur univers auquel je suis largement converti.
Ainsi, dans 45 à 60 jours, cinq saveurs de thé seront proposée sous la marque Bionoor sur notre site. Notre différence ? Nous proposons de véritables recettes, pouvant constituer parfois des combinaisons de douze fleurs différentes.
Comme à notre habitude, notre démarche a été d’aller à la rencontre de ces producteurs locaux, en leur proposant un échange équitable, la certification Max Havelaar leur garantissant ainsi qu’au consommateur un contrôle rigoureux tout au long de la chaîne bio.
La segmentation que j’ai choisie pour ce nouveau produit est clairement celle du haut de gamme, avec un packaging à la fois beau et fonctionnel pour conserver tous les parfums et saveurs extraordinaires de ce thé d’exception. Son format en sachets pyramides pour la qualité d’un thé en vrac le rendra par ailleurs très pratique.

Le bonheur d’entreprendre

Enfin, nous terminons cette chronique sur l’enthousiasme d’entreprendre. Autour de moi, j’encourage régulièrement les gens : Entreprenez !
De mon expérience propre, les entrepreneurs sont sans doute les personnes qui sont les plus contents de se lever le matin pour faire leur travail. Aujourd’hui, lorsque je dois me rendre dans les studios de BFM Business pour parler de mon activité, j’ai le sourire.
Entreprenez ! car il y a là une forme d’accession à un bonheur de plus en plus difficile dans d’autres métiers. Tout en ne minimisant pas bien entendu les difficultés qui sont liées à l’entreprise. C’est dur, certes, mais les satisfactions sont grandes, et de plus en plus que votre activité progresse ! »

Retrouvez l’ensemble de nos chroniques sur le site.

La revanche au Niger

Vous vous souvenez de notre presque découragement à propos du Niger sur notre dernière chronique BFM ? Les choses ont changé, en bien ! Ecoutez la suite du feuilleton et la revanche de Bionoor sur notre prochaine émission, le 6 novembre à partir de 19h40, rediffusion le 7 à partir de 13h45 ! (Disponible en podcast ensuite sur le site).

On y parlera aussi de nouveaux produits bientôt dans la boutique, et de nos relations avec les producteurs bio.

Chronique sucrée, chronique carbone, à écouter.

Si vous avez envie d’un petit truc sucré, un petit moment de dynamisme ou d’une minute d’enthousiasme, cette chronique est pour vous. On y parle de nouveaux produits qui font rêver comme le chocolat au safran royal du Maroc…

C’est joli, enjoué et convivial… Grâce aussi à la pétillante Reine du chocolat : Sylvie Douce.

On y parle aussi de notre récente implantation à Madagascar…On plante des arbres…On essaye de rendre le monde
un peu moins gris…Un peu plus vert. A écouter à l’occasion (en cliquant sur la première des émissions dans la colonne de droite du site).

Cultiver des dattes biologiques

La culture biologique des dattes empêche le recours à tout insecticide ou pesticide, que ce soit pour protéger les palmiers eux-même, ou les régimes en cours de croissance.

La principale maladie du palmier est le bayoud (ou fusiarose) qui peut ravager des plantations entières. Ce champignon n’existe qu’en Algérie et au Maroc. Il se répand peu à peu, et il n’y a pas aujourd’hui de moyen curatif connu et rentable. La lutte chimique est possible pour protéger une palmeraie saine contre une infection nouvelle. Mais notre certificat AB biologique nous interdisant la lutte chimique, nous travaillons essentiellement au niveau de la prévention, et plus particulièrement en chaulant la base de chaque palmier. Comme il n’existe pas de moyen biologique efficace de lutter contre la maladie, une fois celle-ci déclarée dans une palmeraie. Il faut alors détruire les arbres atteints, pour éviter la propagation. La seule méthode de lutte « bio » efficace est à long terme, en trouvant des variétés résistantes.
Continue reading

Des baklawas pour Ramadan

Dans nos assortiments de pâtisseries, vous trouvez des baklawas. Pas de fête, de mariage sans ces délicates pâtisseries à base de pâte filo, de pistaches et de fruits secs.
Dans tous nos paquets de pâtisseries orientales (1 kilo, 500 grammes ou 150 grammes), au moins une baklawa, (et quatre dans le grand paquet de 1 kilo de gâteaux orientaux).

La baklawa, un gâteau raffiné et long à réaliser

Le secret d’une bonne baklawa, ce sont les justes proportions. Pas assez de beurre fondu sur la pâte filo et elle est sèche, trop et on a un gâteau luisant et collant, trop gras et trop lourd.
Continue reading

Pour des dattes fraîches de qualité

Les dattes sont classées comme des fruits secs, car elles peuvent se conserver très longtemps (on parle bien des nomades qui partaient traverser le désert avec seulement des dattes comme provision, ou des pèlerins qui partaient pour la Mecque).

Mais pour qu’elle garde toutes ses qualités, la datte fraîche doit être conservée au frais, dans l’idéal au frigo. Ainsi elle ne fermentera pas, et gardera toute sa souplesse et son moelleux naturel.
Continue reading

Bionoor plante des arbres au Congo

Avec l’Ademe, association de développement du Mayombe, Bionoor a planté des arbres dans les écoles. Les arbres choisis sont des espèces rares, locales, en voie de disparition, et qui sont cultivés dans des serres locales.
Comme d’habitude, la plantation s’accompagne d’une session de formation et de sensibilisation dans les écoles.

(Vous pouvez aussi retrouver d’autres films de Bionoor sur notre chaine sur Youtube)