Bionoor est dans Le Parisien !

C’est une question que personne ne se serait posée il y a a peine vingt ans, lorsque les certificats et labels ne fleurissaient pas encore sur nos tables. La viande halal peut elle aussi être bio? La réponse est oui. Pour la première fois en France, des steaks hachés, bavettes et autres morceaux de boeuf vont arriver la semaine prochaine sur les rayons de certains supermarchés et dans les assiettes de quelques restaurants*, sous la double étiquette. C’est notamment le cas Du Jardin du Val d’Argenteuil.

 

La petite entreprise Bionoor, basée a Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), est la première a se lancer sur ce marché. « II y a un vrai potentiel », juge son patron Hadj Khelil, qui évoque la vente possible de « 1500 t par an ». Voila dix ans que cet ancien tradeur s’est lancé dans le commerce de produits bio et équitables (dattes importées d’Algérie, pommes, poires, chocolat).

 

L’idée lui a été soufflée par des clients du Moyen-Orient. « Ces societes, qui fournissent des grandes surfaces ou des palais royaux, voulaient de la viande française, type limousine ou charolaise. On a fait une étude de marché, et on s’est rendu compte qu’il y avait un marche ici aussi. Le halal représente un marche potentiel de 6 Mds€. Le bio, c’est seulement 2,6 milliards ».

 

Mais l’obtention de la certification bio lui a donne un peu de fil a retordre. Bionoor s’était pourtant alliée à un abattoir déjà rompu aux exigences de la reglementation européenne, situé dans le centre de la France. Restait une question : l’abattage halal, pratiqué sans étourdir les bêtes, est-il compatible avec l’un des principes du bio, imposant de limiter au maximum la souffrance des animaux? La reglementation, très précise sur certains points, n’aborde pas spécifiquement le sujet. Dans un premier temps, l’organisme Ecocert, sollicité pour délivrer le label bio, a hésité. « Pas compatible », répondait ainsi l’un de ses représentants dans un mail en juillet. Hadj Khelil épluche alors les documents, argumente : « Si l’abattage est pratiqué dans les regles, nen n’indique qu’il augmente la douleur ». Bionoor a finalement obtenu sa certification début août. Chez Ecocert, on souligne que les organismes de certification ne peuvent « créer d’exigences supplémentaires », dans l’attente d’une éventuelle « decision des pouvoirs publics ». En 2011, l’Inao, institut public en charge des signes officiels de l’origine et de la qualité (AOC, label rouge, bio ), avait entamé une reflexion sur l’abattage sans étourdissement. « A ce stade, indique une porte-parole, l’Institut n’a pas trouvé d’incompatibilité »entre cette pratique et la certification bio.

 

Rasséréné, Hadj Khelil se prépare a un succès commercial. La nouvelle a bruissé sur les reseaux sociaux et les réactions enthousiastes s’y multiplient. « L’alimentation halal souffre encore d’une image de junk-food. La communaute musulmane aspire à manger sainement, comme tout le monde », indique Hadj Khelil.

 

* Les steaks hachés seront vendus dans plusieurs enseignes halal, sous la marque Tendre France en Ile-de-France, dont le supermarche Halal Market a Aulnay (93) et Pontault-Combault (77), le Jardin Du Val à Argenteuil, et à Metz (57), les pièces nobles (aloyau) seront vendues aux restaurants l’Alambra a Stains (93) et Vitry (94) Renseignements sur www.tendrefrance.fr

 

Article de Gwenael Bourdon pour Le Parisien 12 septembre 2012

5 comments

  1. Génial rien n’a dire.. Etant deja dans le bio a presque 100% ,J ai acheter les steaks le jour ou j ai appris la news..ils sont vraiment excellent vive la bio et le halal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *